Envie de parler au libraire? monlibraire@gmail.com . Prenez soin de vous. Pas de frais de livraison pour les commandes locales.

PEUR ET LA LIBERTE

PEUR ET LA LIBERTE

Prix normal
€20,00
Prix réduit
€20,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses.

Le libéralisme, historiquement garant des libertés individuelles contre l'autoritarisme, est aujourd'hui perçu comme une attitude propre aux élites, une culture qui serait l'apanage des " gagnants de la mondialisation ", d'une population urbaine privilégiée sourde aux difficultés de la majorité. Comment a-t-on pu en arriver là ? Le libéralisme a-t-il toujours été l'affaire de moralisateurs arrogants ? Jan-Werner Müller montre comment et pourquoi de telles idées se sont imposées une fois la guerre froide terminée, contre toutes les attentes des très triomphalistes libéraux. Puis il élabore, en s'appuyant sur les réflexions de la grande intellectuelle de l'après-guerre Judith Shklar, un " libéralisme d'en bas ", qui serait à même de garantir une existence indépendante et à l'abri de la peur. Un tel libéralisme, montre-t-il dans ces pages singulières et ambitieuses, pourrait étayer de façon tout à fait inédite une politique fondée sur l'idée de sécurité et soucieuse de parer à toute discrimination. Sans doute y a-t-il là une piste pour sortir du vain combat entre " élites libérales " et populistes. " Amateurs de punchlines, de thèses en 180 secondes, de formules assassines pour reprises dans les médias, passez votre chemin. Jan-Werner Müller est un artisan des idées, qu'il décortique et polit avec soin. " Usbek et Rica " Le politologue allemand Jan-Werner Müller n'avait évidemment pas prévu que son nouvel essai, La peur et la liberté, quelle politique face au populisme? (Premier parallèle) sortirait au moment même où une vague de manifestations contre le racisme parcourrait les Etats-Unis et l'Europe. Hasard de l'actualité, puisque l'ouvrage de ce professeur de sciences politiques à l'université américaine de Princeton traite précisément du libéralisme "des droits", sensible au sort des plus fragiles. " L'Express " Par cette (re)découverte de Shklar, Jan-Werner Müller remet salutairement les idées au clair. " Philosophie Magazine " Pour aller récupérer ce fameux "peuple" dont tout le monde se réclame et que le libéralisme aurait laissé sur le bord de la route, Jan-Werner Müller se tourne, dans son dernier livre, La Peur ou la liberté, vers une œuvre forgée, comme celle de Hannah Arendt, à la lumière des totalitarismes : celle de Judith Shklar (1928-1992), qui fut la première femme à occuper à Harvard une chaire de sciences politiques. " Le Point " Par cette (re)découverte de Shklar, Jan-Werner Müller remet salutairment les idées au clair. " Philosophie Magazine

Editeur: 1ER PARALLELE

Auteur: MULLER JAN WERNER

Parution: 09/06/2020